Asturiano Español Inglés
Prerromanico Asturiano
AGENDA

Taller intensivo de iluminación medieval y de alfabeto redondo

7 y 8 de octubre de 2017

(Más Info)


Pilpayu Medieval. Construye con estilo

1, 14 y 28 de octubre; 11, 19 y 25 de noviembre; y 3, 17 y 23 de diciembre de 2017, 11:00 h.

(Más Info)


Exposición Prerrománico Asturiano, Patrimonio de la Humanidad

Del 17 de febrero al 30 de diciembre de 2017

(Más Info)


Consultar toda la Agenda

 

unesco

banner_ok

 

En Las Regueras

San Pedro de Nora

Informations générales

Le Temple se distingue par la hauteur considérable de son intérieur, ses dimensions remarquables et l´absence de structures occidentales. La situation et la construction des deux dépendances latérales sont également particulières et uniques dans l´architecture asturienne alto-médiévale. San Pedro échappe donc à la typologie basilicale habituelle, ce qui soulève des doutes quant à son affectation originale.

Nous ne connaissons pas de mentions documentaires ou de chroniques qui évoquent le moment de sa fondation, à l´exception des compositions documentaires du Livre des Testaments de l´évêque Pelayo d´Oviedo, au début du XIIe siècle et quelques citations faisant référence à une église San Pedro, dans la commune de Naura, en 1078 et 1079.

Les fouilles archéologiques effectuées dans le temple ont permis de reconstituer le plan d´origine. Ce bâtiment basilical compte trois nefs de quatre sections sur arcatures en plein cintre reposant sur des piliers quadrangulaires, et un triple chevet rectangulaire à façade unique. Sur les côtés, deux dépendances rectangulaires ouvrent sur la deuxième section des nefs latérales. Elles se dressent sur une double hauteur, ce qui est nouveau dans les solutions architecturales pratiquées en Asturies. Pas d´avant-corps traditionnel occidental, pas de porche, pas de transept.

Les chapelles du chevet communiquent actuellement entre elles par trois ouvertures. Une originalité dans l´architecture asturienne alto-médiévale mais une pratique commune dans certains temples romans. Cela laisse à penser qu´elles ont été ouvertes à l´occasion de réformes médiévales. La chambre supra-absidale située au-dessus de la chapelle centrale, reproduit le modèle de celle de Santuyano, avec son creux triple, hiérarchisé par la taille, le plus grand étant situé au centre.

À l´exception des chapelles du chevet recouvertes par une voûte en plein cintre, les autres espaces du temple sont couverts de charpentes en bois. L´appareil dominant consiste en de petits blocs calcaires soigneusement taillés et disposés en rangées horizontales, et en pierres de taille situées surtout dans les angles, sur le socle du périmètre. Les paramètres extérieurs sont rythmés par des contreforts en pierre de taille encastrés dans le mur. Conformément au système basilical asturien habituel, les baies sont percées dans les murs de la nef centrale, sur les écoinçons des arcs des arcades de division. Leur contour est rectangulaire. À l´heure actuelle, seule la porte Ouest est utilisée pour accéder à l´intérieur, les portes ouvertes dans les nefs latérales ayant été annulées. C´est dans ces nefs que sont aménagées aussi les portesqui mènentaux dépendances perpendiculaires. Ces dernières sont bâties suivant un plan rectangulaires, sur deux étages dont  le second donne sur la nef correspondante par une grande ouverture.

L´on n´y trouve pratiquement pas de sculpture architecturale méritant d´être signalée. Les piliers des arcades de division, à section carrée, s´achèvent en impostes classiques constituées de bandes horizontales servant aussi de base. Des éléments identiques apparaissent dans les arcs de triomphe donnant accès aux chapelles du chevet. À l´extérieur, sur les façades Est et Ouest, des modillons à rouleau unique soutiennent les traverses de la toiture, tout comme à Santuyano ou San Tirso d´Oviedo.

L´aspect actuel du temple est le résultat d´une longue restauration effectuée entre 1952 et 1964 et qui inclut la construction d´un énorme clocher dont il n´existe pas de fondements archéologiques ou typologiques.

Informations utiles

Accès
Las Regueras.  Accès depuis Trubia par la AS - 233

Visites
Réservation indispensable par téléphone: 695 029 866 (Amalia).

Observations
Tarifs, consultez.

Este proyecto ha sido financiado por el Ministerio de Cultura del Gobierno de España.